Accueil Monde États-Unis

Un homme retiré d’une liste d’attente pour une transplantation cardiaque parce qu’il n’est pas vacciné contre le coronavirus

L’hôpital s’est expliqué : les risques de décès liés au covid seraient nettement plus élevés pour les personnes ayant reçu une transplantation d’organe.

Temps de lecture: 1 min

DJ Fergusen, un Américain de 31 ans, père de deux enfants, est actuellement à l’hôpital de Boston. Il y lutte pour sa survie. Il était en première position sur la liste d’attente pour recevoir une transplantation cardiaque, mais a été retiré de cette liste par l’hôpital parce qu’il n’est pas vacciné contre le coronavirus, signalent des médias locaux.

« La vaccination est contre ses principes, il n’y croit pas », a confirmé son père au New York Post.

Selon l’hôpital, une enquête a démontré qu’il y avait, pour les bénéficiaires de transplantations, beaucoup plus de risques de décéder des suites du coronavirus. « Nous faisons tout pour qu’un patient qui reçoit un organe ait des chances de survie aussi élevées que possible », a commenté un porte-parole de l’hôpital. « Les patients qui ne sont pas vaccinés contre le coronavirus sont donc retirés de la liste d’attente. Cette politique est cohérente avec beaucoup d’autres programmes de transplantation aux Etats-Unis. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 26 janvier 2022, 14:29

    D'autant plus justifié qu'il aurait certainement du prendre des immunomodulateurs afin de lutter contre le rejet.

  • Posté par curto calogero, mercredi 26 janvier 2022, 14:21

    Cela devient a la tête du client, chacun pour soit et dieu pour tous, ont a eux un exemple, avec l'écrivain Français tomber sur le trottoir, rester 9 heures sur le sol sans aucun secours, bien représentatif de la société d'aujourd'hui, un SDF a prévenu les secours.

  • Posté par Dedecker Nicolas, mercredi 26 janvier 2022, 13:44

    Puisque c’est pour sauver des vies et retrouver la liberté…

  • Posté par massacry olivier, mercredi 26 janvier 2022, 16:43

    Quel est le problème, les volontés du gars sont respectés, il ne croit pas en la science ni en la médecine. C'est un cas extremes, mais éclairant. Voulait-il d'une greffe pour mourir?

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 26 janvier 2022, 13:32

    Logique.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une