Accueil Monde Europe

Coronavirus: Royaume-Uni, Danemark, France, l’après-omicron se dessine

Comme souvent, les Anglais seront les premiers à retrouver une vie « presque normale ». Le masque y tombera dès ce jeudi. Le Danemark, malgré une hausse des contaminations suivra le 1er février. En Belgique, on n’en est pas encore là.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Omicron au Royaume-Uni, c’est fini ! Du moins, selon Boris Johnson qui cherche à détourner coûte que coûte l’attention de ses compatriotes, suite à l’enchaînement de scandales le concernant lui ou sa femme. Résultat, dès ce jeudi, les Anglais pourront à nouveau retirer le masque à peu près partout. Il devient simplement conseillé dans les lieux clos où il y a foule. Seules les personnes positives au coronavirus ont encore pour consigne de s’isoler. L’argument sanitaire utilisé pour justifier ce relâchement total est le niveau d’hospitalisations en soins intensifs plus faible que lors des vagues précédentes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Passtoors Marinis Hélène, jeudi 27 janvier 2022, 14:22

    Bonjour, article informatif. Mais ce qui m'irritait fort - et ce n'est pas la première fois au Soir, de loin - c'est l'amalgame Royaume uni quand en réalité il s'agit de l'ANGLETERRE. Les assouplissements décrits ne valent que pour l'Angleterre. Ils sont par contre refusés et fort critiqués par l'IRLANDE DU NORD, le PAYS DE GALLES (Wales) et l'ECOSSE. C'est à dire, dans le Royaume uni consiste en 4 'nations' et la Santé est une matière 'dévolue' ou décentralisée. (en bon 'belge' on dirait 'une matière régionale'). Donc sachant la réaction des trois autres gouvernements, on peut donc effectivement supposer que la décision de 'Londres', c'est à dire du PM Boris Johnson vise plus la survie de lui-même et son gouvernement que celle des citoyens anglais.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 27 janvier 2022, 11:56

    Royaume-Uni et Danemark : deux pays spécialistes du "yo-yo". La première pour "lâcher la pression" sur "Bo-Jo" et ses frasques et la deuxième selon une stratégie du "tout ou rien" qui lui est propre. En Belgique on avance avec la prudence que nous commande la fulgurance du nouveau variant Omicron...

  • Posté par Bouram Cedric, jeudi 27 janvier 2022, 10:27

    Ça n'empêchera pas les covidistes de rouler seul en voiture avec un masque jusqu'au dessus des yeux et de s'injecter leur potion magique tout les 3 mois mdr vous avez créé des monstres ;)

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 28 janvier 2022, 12:15

    Monsieur stordiau, j'opterais plutôt pour bourrin. Vu le niveau!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 27 janvier 2022, 20:10

    Certains se nomment plutôt <Rambou>, M. Smyers. Mais bon, la différence n'est vraiment pas "fondamentale". Le niveau, lui, reste le même ... abyssal.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs