Accueil Opinions

Michel Dupuis: «Il faut réinterroger notre liberté et peut-être l’adapter à la réalité»

Le philosophe voit dans la catastrophe pandémique une opportunité de réinventer notre société. Mais aussi de se détourner des fausses libertés pour être enfin « bien libres ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

L’essai est court par le texte, mais ample par le propos. Dans Des virus et des hommes, Michel Dupuis (UCLouvain) trace son chemin de philosophe dans la broussaille des questionnements que hérisse la pandémie. Même planétaire, une catastrophe peut être une somme de positifs et l’occasion de réinventer la société.

Vous reprenez Edgar Morin : « Tout ce qui semblait séparé est inséparable ». La pandémie n’est pas qu’une affaire de santé publique, écrivez-vous. Elle impose de réfléchir à la marche de notre société dans sa globalité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hertay Michel, lundi 21 février 2022, 15:04

    J'aimerai contacter Mr Dupuis pour partager avec lui mes réflexions sur la liberté et les devoirs. L'actualité nous démontre que la notion de liberté, je pense, devrait être redéfinie et qu'il serait temps de compléter les droits par les devoirs. J'ai une proposition que je désirerai débattre avec lui pour en valider l'intérêt. Pourriez-vous m'aider à le contacter?

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs