Accueil Société

39 morts à bord d’un camion en Angleterre: le chef des passeurs fait appel de sa condamnation

La semaine dernière, le tribunal correctionnel de Bruges a condamné Vo Van Hong à 15 ans de prison. Il continue cependant à nier tout trafic d’êtres humains.

Temps de lecture: 2 min

Le Vietnamien considéré comme la tête pensante des trafiquants d’êtres humains condamnés pour la mort de 39 migrants dans un camion réfrigéré en Angleterre a décidé de faire appel de sa condamnation, a confirmé mercredi son avocat Antoon Vandecasteele. La semaine dernière, le tribunal correctionnel de Bruges a condamné Vo Van Hong (45 ans) à 15 ans de prison. Il continue cependant à nier tout trafic d’êtres humains.

Les corps des victimes avaient été découverts le 23 octobre 2019 à bord d’un camion frigorifique dans le comté britannique d’Essex. Il est rapidement apparu que le conteneur qui les transportait avait quitté Zeebrugge pour Purfleet la veille. Les 39 victimes, parmi lesquelles trois mineurs, étaient toutes originaires du Vietnam. Elles sont mortes d’asphyxie et d’hyperthermie en raison de la chaleur et du manque d’oxygène dans l’espace confiné du conteneur.

La branche belge du réseau clandestin démantelée

Dans le volet belge de l’enquête, deux planques ont été découvertes par les enquêteurs à Anderlecht. La branche belge du réseau clandestin a été démantelée le 26 mai 2020 et a pu être liée à 130 passages clandestins vers le Royaume-Uni.

Vo Van Hong (45 ans) a été considéré par le parquet fédéral comme le leader de cette organisation criminelle. À la tête de la branche belge du réseau, il était en contact avec des coordinateurs à Berlin et à Paris. Il s’assurait également que les migrants arrivaient à temps sur les lieux de chargement et décidait de qui pouvait embarquer. Il donnait également des instructions de paiement.

Pendant le procès, l’homme a nié toute responsabilité et a déclaré avoir lui-même été une victime lors de son arrivée en Europe. Le tribunal l’a finalement condamné à la peine maximale de 15 ans de prison mais aussi à une amende de 920.000 euros et à la confiscation de près de 2,3 millions d’euros.

Dix-sept autres prévenus ont écopé de peines de prison allant de 1 à 10 ans, tandis que cinq chauffeurs ont été acquittés.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Propronet Juste, mercredi 26 janvier 2022, 17:30

    On peut revoir son procès si c’est pour augmenter le nombre d’années de prison .

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko