Accueil Société

Les passages à niveau restent zones de danger

Les passages à niveau restent des zones d’accidents très élevées relève Infrabel, le gestionnaire du réseau ferré en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Après une accalmie certainement liée à la pandémie en 2020 (23 accidents), ce sont 46 accidents et incidents (dont 37 impliquant un véhicule) qui ont été relevés sur ou autour des 1.650 passages à niveau qui subsistent en Belgique, avec un bilan humain très lourd : 9 morts et 5 blessés graves. Ces deux derniers mois, cinq accidents se sont succédé, avec trop souvent des scénarios comme à Lede (Flandre-Orientale) : une automobiliste se retrouve avec une roue coincée derrière un rail. Impossible de faire bouger le véhicule. Malgré l’aide de personnes bienveillantes (passants, autres automobilistes bloqués en amont…) et même une tentative de remorquage du véhicule par un de ceux qui le suivaient, il a été impossible de faire bouger la lourde voiture. Puis les barrières du passage se sont baissées, les personnes ont pu se sauver mais la collision entre la locomotive et la voiture n’a pu être évitée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs