Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: que risque Boris Johnson après la publication à venir du rapport de Sue Gray sur les «drinks parties»?

Tout le pays est suspendu à la publication - qui se fait attendre - d’un rapport potentiellement explosif. Mais, quel que soit son contenu, le Premier ministre garde quelques atouts dans sa manche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Que risque Boris Johnson après la publication attendue du rapport de la haute fonctionnaire Sue Gray au sujet des réceptions organisées à Downing Street pendant le confinement de 2020 ? La question est plus que jamais à la Une de l’actualité alors que le contenu de l’enquête officielle devrait être rendu public dans les jours qui viennent. Le sort du Premier ministre britannique est sur la sellette comme jamais depuis son arrivée au pouvoir en 2019.

A l’évidence, quelles que soient les conclusions de l’investigation, Boris Johnson n’entend pas démissionner même si l’enquête le met personnellement en cause dans le scandale des « booze parties » (soirées alcoolisées). Le chef du gouvernement l’a répété, d’une voix dure avec des mots coupants, lors de la séance des questions de ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jeanine Delhait, jeudi 27 janvier 2022, 9:59

    nous vivons en dictature particratique et donc rien n'arrive aux menteurs tricheurs qui bafouent la loi. les électeurs lobotomises et les parasites autour du pouvoir ne veulent pas que ca change

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs