Accueil Société Enseignement

Coronavirus à l’école: de nouvelles règles de quarantaine pour les élèves

Les classes ne fermeront plus quand il y a des contaminations. Seuls les élèves positifs ou présentant des symptômes du coronavirus resteront à la maison.

Temps de lecture: 3 min

La situation s’est profondément détériorée dans les écoles qui doivent faire face à un taux d’absence important tant en primaire qu’en secondaire. Les ministres de la Santé sont parvenus à un accord.

Les classes ne ferment plus

Les ministres de la Santé ont décidé mercredi soir de lever l’obligation de fermer une classe dès que celle-ci compte quatre enfants contaminés au coronavirus.

La mesure entre en vigueur avec effet immédiat dès ce jeudi en Flandre, vendredi côté francophone car l’ONE voulait avoir le temps d’adapter ses protocoles.

La décision de fermer localement une classe pourra néanmoins toujours être prise, soit par les services de Promotion de santé à l’école, ou la direction en fonction des réalités de terrain. La procédure d’urgence actuellement en vigueur sera abandonnée. Jusqu’ici, on fermait une classe maternelle ou primaire dès que quatre élèves avaient été testés positifs au coronavirus sur une période de sept jours. Désormais, seuls les enfants ou adolescents qui présentent des symptômes du covid ainsi que ceux qui sont testés positifs devront rester en quarantaine à la maison. La mesure vaut aussi pour les crèches.

Du changement pour les règles de quarantaine

Contrairement à la règle en vigueur jusqu’ici, les enfants ne devront dorénavant plus se mettre obligatoirement en quarantaine lorsqu’ils auront eu un contact à haut risque dans leur milieu familial.

Ceux-ci pourront donc continuer à fréquenter leur école ou leur crèche, pour autant qu’ils n’aient pas de symptômes ni qu’ils soient testés positifs.

« Cela n’est possible qu’à la condition que les écoles continuent à recommander vivement l’utilisation régulière des autotests chez les enfants », selon un communiqué de la CIM diffusé mercredi soir.

Celui-ci ne dit rien en revanche quant à une intervention publique pour aider les parents à acquérir ces autotests à moindre frais.

Pour leurs autres activités (mouvements de jeunesse, etc.), les enfants ayant eu un contact à haut risque dans le cadre familial devront toutefois toujours se mettre en quarantaine.

Par ailleurs, dans l’enseignement secondaire et fondamental, la recherche des contacts au sein des écoles par les PSE n’a plus lieu (tel que déjà d’application précédemment en Fédération Wallonie-Bruxelles). Selon les mêmes règles que pour les adultes, le suivi des contacts régulier chez ces jeunes pour des contacts en dehors de l’école se poursuit.

Hormis la levée de l’obligation de fermeture de classe dès quatre cas positifs qui peut être appliquée immédiatement, les autres mesures seront d’application à compter du 3 février prochain.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une