Accueil Sports Football Football belge Standard

Luka Elsner tempère après la victoire du Standard à Eupen: «Cela ne nous donne pas encore de réelle perspective au classement…»

Après deux partages à Anderlecht et contre Bruges, les Rouches ont décroché leur premier succès en 2022.

Temps de lecture: 2 min

Tout n’a pas été rose pour le Standard ce mercredi soir, mais le résultat final est bien là : sur la pelouse du Kehrweg, les Rouches ont décroché leur première victoire de l’année. Grâce à un bloc défensif très solide, les hommes de Luka Elsner n’ont eu besoin que d’une réalisation de Renaud Emond, son deuxième en trois rencontres depuis son retour, et d’un pion inscrit en toute fin de rencontre par Denis Dragus pour s’imposer.

Forcément, cette première victoire de l’année civile fait du bien au moral du groupe liégeois et de son entraîneur. « C’était une victoire difficile, dans un contexte difficile », analyse le tacticien franco-slovène. « Face à une équipe qui a montré beaucoup d’énergie, nous avons affiché la même mentalité que face à Anderlecht et Bruges, ce qui nous a permis de glaner cette victoire au forceps. Nous avons énormément souffert, mais au final nous repartons avec une victoire très importante. »

Toutefois, durant l’entièreté de cette rencontre, ou presque, l’ex-T1 de Courtrai s’est montré assez agité, arpentant la ligne de touche tout en invectivant ses joueurs. En cause, les nombreux déchets techniques de ces derniers… « C’est l’élément sur lequel nous devons vraiment travailler. Depuis quelques semaines, notre ligne défensive et notre gardien font le boulot, mais on a quelques difficultés dans la conservation du ballon. Il faut que l’on travaille plus nos attaques placées, et que l’on apprenne à se créer bien plus d’occasions en repartant de l’arrière. »

Qu’à cela ne tienne. Malgré ces manquements toujours fort visibles dans le jeu, les pensionnaires du Stade Maurice Dufrasne repartent du Kehrweg avec les trois points dans leur besace. Des unités supplémentaires qui permettent aux Liégeois de remonter à la douzième place du classement de Jupiler Pro League. De quoi donner un peu d’air au matricule 16, et un semblant de soulagement sur le visage de l’ancien défenseur. Qui refuse toutefois de trop se projeter, de peur de voir ses ouailles vite retomber dans leurs travers… « C’est peut-être le début de notre ascension, mais cette victoire ne nous donne pas encore de réelle perspective au classement. Cela nous donne de la confiance et nous permet d’entrer dans une spirale positive, mais la rencontre face à Malines va arriver très vite, et nous sommes focalisés là-dessus pour le moment. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Standard: le retour en grâce de Selim Amallah

Invité, il y a quelques semaines, à se trouver un nouveau port d’attache, l’international marocain est aujourd’hui dans les bons papiers de Ronny Deila, qui souhaite le conserver. Amallah prendra-t-il le risque de quitter Sclessin à quatre mois de la Coupe du monde ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb