Accueil Sports Football Football belge Seraing

Mikautadze revigoré, Dabila en patron: les bulletins de Seraing contre le Beerschot

Les Métallos ont mis fin à leur série de sept victoires consécutives en s’imposant contre le Beerschot (2-1).

Temps de lecture: 3 min

6 Dietsch : le gardien a trop souvent mis ses équipiers en danger lors de nombreuses relances, courtes, au pied, dans l’axe du jeu. Impuissant sur le but de Shankland, il est décisif sur une frappe de Noubissi.

6 Nadrani : souvent bien placé, il a coupé les angles de passe avant de migrer à l’arrière droit à la sortie d’Opare, ce qui lui a permis d’apporter le danger dans le camp adverse.

7,5 Dabila : l’Ivoirien a évolué au centre de la défense à trois et fut le vrai patron de toute l’arrière-garde sérésienne, tant dans la voix que dans les gestes.

6 Wagué : une entame de match un peu timide. Il a même donné l’impression d’être stressé par l’enjeu. Il a livré un vrai combat physique avec les attaquants adverses.

5,5 Opare : souvent bien placé défensivement, il a aussi tenté d’amener le danger en zone adverse mais avec beaucoup moins de succès.

6,5 Poaty : il a le 3-1 au bout du pied mais c’est finalement celui de Biebauw qui a eu raison de sa reprise. Un match plein, tant offensivement que défensivement.

6 Kilota : il a mis une bonne vingtaine de minutes avant de rentrer dans cette rencontre. Il s’est cependant bien repris par la suite notamment en récupérant la balle qui amène le penalty et donc l’ouverture du score.

6 Cachbach : le jeune médian de 20 ans monte en puissance au fil des titularisations. On sent qu’il prend confiance et ose de plus en plus, tant à la récupération de balle qu’à la construction du jeu. Seule petite ombre au tableau, son attitude un peu attentiste sur l’égalisation du Beerschot.

6,5 Bernier : bien lancé dans l’axe du jeu, il a une nouvelle fois manqué sa finition… avant de rectifier le tir quelques minutes plus tard en provoquant le penalty peu avant la mi-temps. Très appliqué dans son placement en reconversion défensive.

7 Maziz : il a une nouvelle fois fait parler son aisance technique avec des ouvertures souvent lumineuses, comme pour isoler Bernier, forçant Biebauw à commettre la faute dans le rectangle. Il n’a ensuite pas manqué de sang-froid pour faire 2-1.

7,5 Mikautadze : il convertit son penalty en le bottant au milieu. Un but synonyme de fin de disette pour l’attaquant qui n’avait plus marqué depuis le 27 novembre. Et il a bien failli doubler la mise après l’égalisation anversoise mais sa frappe fut un peu trop croisée… Tout cela avant de se jouer de Lemos au prix d’un geste technique magnifique avant que son tir n’échoue sur le poteau et ne soit repris victorieusement par Maziz. Pas de doute, il a retrouvé toute sa verve.

Remplaçants :

6 Boulenger : il est entré pour renforcer l’équipe dans le jeu aérien et s’est bien acquitté de sa tâche.

NC Spago, Lahssaini et Douane.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Seraing

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb