Accueil Belgique Politique

Les anciens membres du CA de Publifin sont définitivement acquittés

La cour de cassation a rejeté le pourvoi introduit par le parquet général de Liège contre les sept anciens administrateurs de Publifin qui avaient été acquittés

Temps de lecture: 2 min

L’acquittement de sept anciens administrateurs de Publifin – Georges Pire, André Denis, Jean-Marie Gillon, Robert Botterman, Pol Guillaume, Pierre Stassart et Catherine Maes – prononcé par la cour d’appel de Liège, est définitif.

Un procès avait eu lieu à la suite du scandale dit « Publifin », qui avait éclaté en 2016 lorsqu’on avait découvert que les membres des comités de secteur de l’Intercommunale Publifin étaient rémunérés pour des réunions auxquelles ils ne participaient pas ou peu.

-> Tous nos articles sur l’affaire Publifin

Certains prévenus s’étaient acquittés d’une transaction pénale avec le parquet. Les sept autres avaient été renvoyés devant le tribunal. Georges Pire, André Denis, Jean-Marie Gillon, Robert Botterman, Pol Guillaume, Pierre Stassart et Catherine Maes n’avaient pas fait partie des comités de secteur, mais ils avaient été membres du conseil d’administration de Publifin.

Les prévenus contestaient avoir commis des infractions pénales

Ils affirmaient qu’ils ne se doutaient pas de l’existence de dysfonctionnement dans les comités de secteur et que c’est le « management » de Publifin qui prenait les décisions, présentées et avalisées ensuite en confiance par les membres du CA.

Ces sept membres du CA de Publifin avaient été acquittés une première fois en décembre 2019 par le tribunal correctionnel de Liège mais le parquet avait fait appel. Un second procès s’était déroulé devant la cour d’appel de Liège, qui avait confirmé la décision d’acquittement prononcée en première instance. Le parquet général avait alors introduit un pourvoi devant la cour de cassation, pour tenter de casser l’arrêt et renvoyer le dossier devant une autre cour d’appel.

Ce pourvoi a été jugé mercredi irrecevable et non-fondé par la cour de cassation. « Cela signifie l’acquittement définitif des prévenus », a confirmé Me Sandra Berbuto, avocate de Catherine Maes et Jean-Marie Gillon.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 27 janvier 2022, 22:43

    Quelqu'un a-t-il été condamné dans cette affaire? ou tout le monde est innocent?

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 27 janvier 2022, 20:26

    Elle est belle la Justice.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une