Accueil Sports Football Football belge Seraing

Seraing a des raisons de croire en son maintien

Les Métallos ont réalisé une double opération bénéfique mercredi. Profitant des partages réalisés par leurs concurrents directs, ils se replacent dans le sillage de ceux-ci avant d’accueillir l’AS Eupen pour une nouvelle rencontre à six points.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Jean-Louis Garcia possède le sens de la formule. Un vocabulaire fleuri, bien à lui et il pèse chaque mot. À ses yeux, la rencontre entre Seraing et le Beerschot n’était pas « le match de la peur ». Il a expliqué : « En ces temps de pandémie, où des gens meurent de maladie… on ne peut pas avoir peur en jouant au football. Ça n’existe pas. A quelle heure y a match de la peur ? C’est le plus beau métier du monde que le nôtre. Par contre on peut craindre de perdre ». Dans la foulée, le coach français a néanmoins avoué avoir « serré les fesses » lorsque le Beerschot a trouvé la faille…

Ce qui précède permet de mieux cerner la personnalité de Garcia. Ainsi, comprendre le message qu’il fait passer à ses joueurs. Une philosophie toujours teintée d’humilité, mais saupoudré de détermination. Voilà la première raison d’y croire…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Seraing

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs