Accueil Culture Livres

Décès de l’écrivain René de Obaldia, la fantaisie faite homme

L’auteur de la pièce « Du vent dans les branches de Sassafras » est mort à l’âge de 103 ans après une vie partagée entre poésie, roman et théâtre mais toujours marquée du sceau de l’humour et de la fantaisie.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 5 min

L’écrivain René de Obaldia est mort à l’âge de 103 ans. Né en 1918 à Hong Kong, ce poète et dramaturge avait été un des auteurs incontournables du XXe siècle avec, notamment, sa pièce Du vent dans les branches de sassafras.

Quand on lui demandait ce qui l’avait un jour poussé à écrire pour le théâtre, il répondait que les raisons restaient mystérieuses pour lui-même. Secrétaire général d’un centre culturel international au début des années 50, il avait été en contact avec de nombreux artistes et intellectuels dans le cadre de colloques ayant notamment pour thèmes des sujets tels que Les cadres du langage sont-ils brisés ? « Je m’y emmerdais pas mal », racontait-il dans Le Soir en 1996 à l’occasion de la sortie de son Exobiographie. « Alors j’avais décidé d’écrire des pièces que l’on pourrait jouer nous-mêmes, uniquement dans l’intention de nous divertir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs