Accueil Opinions

Un système à bout de souffle

Montée de l’extrême droite, offensives syndicales, sondages inquiétants, populisme… Et si les troubles contemporains étaient liés à l’essoufflement de notre système. Vincent de Coorebyter décrypte ces phénomènes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Nos vieilles démocraties craquent de partout, les partis traditionnels sont désavoués, la contestation monte sous des formes multiples. En Autriche, un électeur sur deux en faveur d’un président d’extrême droite ; en Belgique, des intentions de vote en hausse pour le PTB et le VB et une offensive syndicale de plusieurs mois ; en France, le FN devenu premier parti, des blocages de raffineries et le phénomène Nuit debout ; aux Etats-Unis, des sondages donnant Donald Trump vainqueur à l’élection présidentielle – et l’on pourrait multiplier les exemples.

Présenté de cette façon, le tableau choque car il met tous ces acteurs sur le même plan, alors qu’ils s’opposent parfois du tout au tout. Le FPÖ autrichien est un parti conservateur, libéral au plan économique et autoritaire en matière d’immigration, qui capitalise sur la peur de l’islam et l’arrivée de réfugiés, soit l’exact contraire du PTB ou de Nuit debout.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs