Accueil Société

Coronavirus: baromètre, horeca, loisirs en intérieur… ce qui change ce vendredi

Le Comité de concertation a décidé de lancer le baromètre en code rouge à partir de ce vendredi 28 janvier.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

La pandémie de coronavirus n’est pas encore terminée. La ministre de l’Intérieur a publié vendredi un nouvel arrêté royal qui prolonge pour trois mois le « maintien de la situation d’urgence épidémique ». Mais cela n’empêche pas une série d’assouplissements d’entrer en vigueur à partir de ce vendredi 28 janvier. Le baromètre corona est aussi activé.

1

Activation du baromètre

Après dix-huit mois de discussions (avec de grandes pauses durant lesquelles il était rangé au placard), le baromètre fait officiellement son apparition dans la vie des Belges ce vendredi. Mauvaise nouvelle : nous sommes en code rouge, soit le plus haut des trois niveaux d’alerte épidémiologique. La faute aux hospitalisations et à l’intense circulation du variant omicron qui entraîne un nombre croissant d’absences dans les écoles, les entreprises, les secteurs de soins et les services publics.

Ce code rouge implique de nombreuses mesures restrictives mais, puisque l’on partait de rien, les Belges vont plutôt (et ironiquement) avoir l’impression de bénéficier d’un certain relâchement grâce à ce baromètre.

Pour sentir une vraie différence, il faudra toutefois passer au code orange qui permettra, par exemple, de rouvrir les boîtes de nuit et de laisser tomber la plupart des règles, à part l’utilisation du Covid Safe Ticket (CST).

D’ici quelques semaines, si tout va bien, on pourrait arriver au code jaune qui implique simplement le port du masque pour les personnes à risques.

Pour rappel, le baromètre se concentre sur les événements publics, l’horeca et les activités récréatives. Une distinction est faite entre les activités intérieures/extérieures et dynamiques/non-dynamiques. D’autres secteurs pourront éventuellement s’ajouter ultérieurement. L’enseignement et les contacts sociaux ne font pas partie du baromètre.

2

L’horeca jusqu’à minuit

Conséquence directe de la mise en place du baromètre, l’horeca gagne une heure d’ouverture. On pourra boire un verre ou un café (c’est selon) et manger dès 5 heures du matin, et ce jusqu’à minuit, au lieu de 23 heures. Le port du masque reste d’application pour les clients et le personnel. Il faudra encore montrer son CST à l’entrée. Par ailleurs, les règles concernant la capacité de six personnes par table et l’interdiction de consommer debout restent d’application.

3

Les bowlings et casinos rouvrent

Alors que la culture avait réussi, grâce à une forte mobilisation, à forcer sa réouverture entre Noël et Nouvel An, d’autres lieux en intérieur n’avaient pas eu cette chance. Mais parce qu’ils sont finalement inclus dans le baromètre, les espaces suivant peuvent finalement rouvrir dès ce vendredi : les parcs d’attractions, plaines de jeux intérieures, parcs animaliers et zoos, piscines subtropicales et parties récréatives des piscines, parcs à trampolines, bowlings et salles de fléchettes, salles de snooker et de billard, centres de paintball, laser games, escape rooms, casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris.

Bon amusement !

4

Nouvelles jauges dans la culture et le sport

Dans les théâtres, cinémas, salles de concerts, etc. une capacité de 200 personnes maximum est toujours autorisée, vu le code rouge. Un taux d’occupation de 70 voire 100 % est toutefois possible pour les plus grandes salles, à condition que la qualité de l’air soit maintenue en dessous de 1.200 ppm.

Les fans de sports vont aussi pouvoir retrouver les allées des stades dès ce week-end, à condition d’avoir un CST valide. Attention, même en extérieur, le port du masque reste obligatoire.

Coronavirus: 1,5 million pour le sport amateur

Après un mois d’arrêt, les compétitions de sport amateur reprennent ce vendredi. Avec l’entrée en vigueur du baromètre corona, les buvettes pourront à nouveau servir les spectateurs.

Temps de lecture: 1 min

En pause depuis le dernier Comité de concertation du mois de décembre, le sport amateur va pouvoir reprendre ce week-end en présence d’un public mais à certaines conditions imposées notamment par le nouveau baromètre corona. Le Covid Safe Ticket (CST) reste ainsi obligatoire, en intérieur comme à l’extérieur.

Au rayon des bonnes nouvelles, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB)a décidé de débloquer un budget supplémentaire de 1,5 million d’euros pour soutenir le monde sportif durement impacté financièrement par l’absence de public et des recettes liées aux buvettes. Ce budget supplémentaire, à l’initiative de la ministre des Sports Valérie Glatigny (MR), permettra de couvrir une partie des aides directes des clubs sportifs affiliés aux fédérations reconnues pour la période allant du 29 novembre 2021 à ce 28 janvier, période durant laquelle l’interdiction de recevoir du public était en vigueur. Ces moyens supplémentaires viennent s’ajouter aux 10 millions d’euros (soit 25 % du budget annuel de la FWB) d’aides exceptionnelles dégagées pour soutenir le mouvement sportif depuis le début de la pandémie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Hanon Jean, vendredi 28 janvier 2022, 11:49

    Pendant ce temps https://www.reuters.com/world/europe/sweden-decides-against-recommending-covid-vaccines-kids-aged-5-12-2022-01-27/

  • Posté par massacry olivier, samedi 29 janvier 2022, 0:28

    Pendant ce temps ici, plus de gosses vont à l'hosto..

  • Posté par massacry olivier, vendredi 28 janvier 2022, 19:31

    Q, la Suède ne l'interdit pas non plus. Et pour compléter Mr Raspe, en Novembre un rapport Suédois était plus que critique vis à vis des politiques sanitaires qui y furent menés.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 28 janvier 2022, 12:00

    Les suédois ne sont plus à une erreur près. Leur Roi a dû s'excuser publiquement l'année dernière à la même époque pour l'échec total de leur politique d'immunité de groupe. Comparées aux performances de gestion de l'épidémie des autres pays nordiques dont la Norvège, la Suède fait figure de cancre. Et pour rappel, à l'heure actuelle, ils ont des mesures de gestion de l'épidémie similaires aux nôtres.

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 28 janvier 2022, 7:59

    Dis maxime, pas de résumé du second jour d audition au parlement? Cette mascarade de débat dont tout le monde sait qu il n y a aucun chance d obligation, ni de passe vaccinal. Hier on a entendu le scientifique de loin le plus expérimenté de tous. On peut avoir un résumé de ce qu il a dit svp?

Plus de commentaires
Sur le même sujet (2)

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko