Accueil Culture Livres

Pour Haruki Murakami, on n’a pas besoin de tout comprendre

Dans un récit, « Abandonner un chat », et des nouvelles, « Première personne du singulier », Haruki Murakami développe une philosophie.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Haruki Murakami est un coureur de fond – il a donné un autoportrait sur ce thème – qui, entre deux romans consistants, ne dédaigne pas la forme brève. Deux traductions simultanées en témoignent : des souvenirs de son père, Abandonner un chat, et un recueil de huit nouvelles, Première personne du singulier. Très personnels, ces textes en disent long sur le romancier japonais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs