Accueil Société

Malgré un camouflet, Sammy Mahdi s’obstine à vouloir expulser un Limbourgeois dans le viseur des renseignements

Le secrétaire d’Etat s’appuie sur des éléments livrés par les renseignements, selon lesquels l’homme resterait un prêcheur de haine de premier plan dans sa province. Le Conseil du contentieux des étrangers les a jugés trop flous, mais Mahdi ne dévie pas de sa ligne initiale. Il réintroduira une décision d’expulsion. L’avocate de l’homme concerné déplore une forme d’acharnement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

C’est un solide camouflet pour le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, dans un dossier hautement complexe. Au travers d’une décision rendue le 16 décembre dernier – et mise en lumière ce jeudi par De Standaard  –, le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) a battu en brèche les arguments déployés par Sammy Mahdi en vue d’expulser A.O., un Limbourgeois de 48 ans né en Belgique mais de nationalité marocaine, au motif du risque qu’il représenterait pour la sécurité nationale. En juin 2021, le secrétaire d’Etat prenait effectivement la décision de mettre fin au titre de séjour de ce dernier, et ce en vertu de la loi relative à « l’éloignement des étrangers afin de renforcer la protection de l’ordre public et de la sécurité nationale » adoptée le 24 février 2017 sous l’impulsion de son prédécesseur, Theo Francken.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, vendredi 28 janvier 2022, 15:21

    Pour une fois qu'on a un homme politique qui pense d'abord à exercer correctement sa fonction AVANT ses propres intérêts, il faut saluer son courage et sa persévérance.

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 28 janvier 2022, 10:39

    Tiens bon Sammy Mahdi le seul belge , politicien qui travaille contre vents et marées ! La Maroc a rouvert son espace aérien c'est le bon moment!

  • Posté par collin liliane, vendredi 28 janvier 2022, 9:31

    Soutien total à monsieur Mahdi.

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, vendredi 28 janvier 2022, 9:08

    Situation épineuse, c'est certain. Mais chacun est dans son rôle, me semble-t-il: le ministre se soucie de la sécurité collective, les magistrats du respect des droits d'un individu, et la presse informe. C'est tout même ça, la démocratie.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, vendredi 28 janvier 2022, 8:51

    On connait le danger et les effets dramatiques du virus islamiste dans le monde. Il s'agit d'une véritable pandémie, bien plus dangereuse que le covid pour lequel, à juste titre, on prend des mesures "liberticides" et d'interdiction de territoire. Monsieur Mahdi a raison, il faut expulser les non nationaux qui propage la peste verte !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs