Accueil Sports Football Diables rouges

Marouane Fellaini a bien été contacté pour revenir chez les Diables: «Eden a essayé de me convaincre mais j’ai dit qu’ils n’avaient pas besoin de moi»

L’ancien Diable s’est longuement exprimé auprès de nos confrères de So Foot.

Temps de lecture: 2 min

Marouane Fellaini se sent bien en Chine ! Annoncé ces dernières semaines dans le collimateur de Newcastle, Marouane n’est pas encore de retour en Europe. « J’ai fait mon trou, dans un très bon club, on vient de gagner le championnat, la coupe. Je suis très heureux. Le seul bémol, c’est la Covid, mais ça fait partie de la vie. »

Aujourd’hui, l’ancien joueur du Standard occupe un rôle différent de celui qu’il avait dans les quelques clubs européens qu’il a fréquenté : celui de leader. « Je suis aussi le capitaine de l’équipe. Là-bas, je suis davantage un leader et mon jeu doit être celui d’un leader. Depuis que je suis en Chine, je fais du Fellaini, mais je joue aussi beaucoup plus avec ma bouche, je discute beaucoup plus avec mes coéquipiers, je marque un petit peu plus de buts » Avant d’ajouter : « Il faut savoir que dans la vie, même si ça peut surprendre, je suis quelqu’un de très timide. J’ai toujours fait mon taf sans crier sur les autres. Ce n’est pas dans mon caractère. En Chine, j’ai développé cette facette de ma personnalité. »

Au dernier Euro, pendant de longues semaines, de nombreux fans espéraient voir le retour de Marouane en sélection. Roberto Martinez, lui, n’a jamais semblé avoir pensé à ce retour. Pour le joueur qui évolue désormais en Chine, ça n’a jamais vraiment été une éventualité : « J’aurais pu revenir, mais j’aurais dû faire une quarantaine, j’avais promis à mon club de rester, c’était trop compliqué. En plus, quand je promets quelque chose, je m’y tiens. » Un joueur a bien essayé de le convaincre : Eden Hazard. « Eden a essayé de me convaincre de revenir, mais je lui ai dit qu’il y avait assez de top joueurs et qu’ils n’avaient pas besoin de moi. J’ai quand même regardé l’Euro. »

Plus que personne, Fellaini sait que le niveau est complètement différent en Chine et qu’il n’aurait certainement pas été un titulaire. « Je ne dis pas que j’aurais été titulaire, mais j’aurais pu être sur le banc et entrer », avoue-t-il. « Maintenant, j’ai raccroché avec la sélection, c’est comme ça… En plus, à un certain âge, ça devient plus compliqué, surtout qu’en Chine, le niveau n’est pas le même. Il faut savoir tourner les pages. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb