Accueil Monde France

Le procès de Nordahl Lelandais va-t-il enfin apaiser les parents de la petite Maëlys?

La nuit du 26 au 27 août 2017, lors d’un mariage, l’ancien militaire enlevait la fillette de 8 ans dont on retrouvait le corps sans vie neuf mois plus tard. Une mort « involontaire », selon l’accusé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

On a des doutes sur tout. On ne sait pas s’il l’a violée, de quoi elle est décédée, quels ont été les derniers mots qu’elle a prononcés ? » Presque cinq ans après la disparition de sa fille Maëlys à l’âge de 8 ans, Jennifer De Araujo aborde le procès du meurtrier présumé de la fillette, Nordahl Lelandais, l’esprit embrouillé mais combative même si elle sait que ce passage par les assises de Grenoble sera une épreuve. Elle espère en sortir avec des réponses à ses nombreuses questions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 30 janvier 2022, 21:13

    Seule la peine de mort permettrait d'effacer à jamais le sourire autosuffisant qui flotte sur ces faciès criminels. Le reste n'est que discussion byzantine stérile qui ne protège pas la société.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs