Accueil Économie Consommation

Ce qui se cache derrière l’inflation record

L’indice des prix à la consommation s’emballe à cause principalement du gaz, de l’électricité et des produits pétroliers. Mais dans les supermarchés, les tarifs grimpent aussi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est du jamais vu en 39 ans (depuis août 1983) : en ce mois de janvier 2022 (comparativement à janvier 2021), l’indice des prix à la consommation a grimpé de 7,59 % alors que ce taux d’inflation se situait à 5,71 % en décembre dernier, indique Statbel (SPF Economie). Il est d’ailleurs à noter que cette augmentation mensuelle de l’indice de 2,23 % constitue un niveau qui n’avait plus été atteint depuis… mars 1951 (+2,93 %) ! Disons-le autrement : le coût de la vie quotidienne s’emballe à une vitesse et dans des proportions étourdissantes. En guise de comparaison, l’inflation n’était que de 0,26 % il y a tout juste un an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, samedi 29 janvier 2022, 13:31

    À partir du moment où on a injecté des milliards dans le circuit -et il fallait le faire, sous peine de conséquences plus graves encore- pour amortir l'impact de la pandémie, il n'était vraiment pas improbable que l'inflation se réveille. C'est un peu, mutatis mutandis, ce qui s'est passé au lendemain de la guerre 14-18. Notre chance, du moins je l'espère, c'est que les autorités, notamment monétaires, sont aujourd'hui mieux armées qu'à l'époque pour piloter le processus.

  • Posté par Céline Remy, samedi 29 janvier 2022, 9:26

    "Les boulangeries ont d’ores et déjà augmenter"?! Faites attention à la grammaire

  • Posté par collin liliane, vendredi 28 janvier 2022, 23:51

    Et on ferme les centrales nucléaires, ce qui nous fait dépendre d'un approvisionnement extérieur plus qu'incertain.

  • Posté par Vador Dark, vendredi 28 janvier 2022, 22:42

    "Le point commun de ces différents facteurs, c’est leur source, à savoir la crise sanitaire et son impact sur l’économie belge, européenne et mondiale." Aussi la planche à billets que nos "chères" banques centrales font tourner à plein régime.

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 28 janvier 2022, 19:12

    Début des années 1980, suite à une inflation record, les loyers ont été bloqué et une cotisation de solidarité a été instaurée. Quant aux prêts hypothécaires, ils étaient à 9,25%. Mais les taux d'intérêts des économies étaient élevés.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs