Accueil Économie Consommation

Des soldes d’hiver moroses, selon l’UCM

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Alors que les soldes d’hiver prennent fin, c’est le blues chez la plupart des commerçants, à en croire un coup de sonde tout juste réalisé par l’Union des classes moyennes (UCM). Et pour cause : même s’ils ont réalisé de meilleures affaires qu’à la même période de l’an dernier, ils accusent encore en moyenne 15 % de recettes en moins qu’en 2019, une baisse qui n’est pas uniforme, selon que les magasins se situent dans de petites entités profitant du télétravail (on note par exemple un léger mieux à Eghezée et à Braine-l’Alleud) ou au cœur des villes où c’est la déprime totale (un peu moins à Bruxelles grâce à la reprise timide du tourisme d’un jour et à Liège qui a attiré des consommateurs des Pays-Bas privés de shopping).

On s’en doute bien : c’est la crise sanitaire et son lot de restrictions qui expliquent ces soldes au « bilan médiocre », pour reprendre les termes de l’UCM. Ainsi, la hausse des contaminations et des quarantaines a eu pour effet de diminuer le trafic – et donc le chiffre d’affaires – dans les surfaces commerciales. Quant au télétravail, il continue à inciter les consommateurs à effectuer plus volontiers leurs achats en ligne, au détriment du commerce de rue, principalement celui des grands centres urbains. Puis, travailler à la maison ne motive guère à renouveler sa garde-robe, malgré la valse des réductions de janvier dans les commerces d’habillement.

Autre facteur lié au covid et pointé par l’UCM : la flambée des prix de l’énergie qui pousse les consommateurs à se montrer prudents financièrement – voir craintifs par rapport à l’avenir – et donc à modérer le plaisir du lèche-vitrines. Celui-ci n’a toutefois pas été gâché par l’interdiction du shopping à plus de deux personnes, toujours selon l’UCM, rappelant un facteur structurel d’érosion des soldes n’ayant aucun rapport avec le covid : la multiplication des promotions durant toute l’année (comme le Single Day ou le Black Friday) atténue l’impact des prix sacrifiés de janvier et de juillet. Mais les commerçants restent fort attachés à ces périodes de soldes, assure l’UCM.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, lundi 31 janvier 2022, 13:47

    Les soldes ? Depuis plusieurs années, avant les soldes, ristourne à l'achat de plusieurs articles et parfois plus intéressante que celle octroyée pendant les soldes. Ce weekend, dans une boutique, solde de 10%, peut on vraiment appeler cela des soldes? De plus, la qualité n'est plus là mais les prix augmentent même avec les promotions. Sans compter les arnaques du prix solder plus cher que sans solde.

  • Posté par Jean Luc, samedi 29 janvier 2022, 0:13

    Facteur essentiel : on veut nous vendre des fringues chinoise à prix d'or pour une qualité merdique ; des tablettes qui ne servent à rien ; des télés ultra-hd-4k, même combat ; des smartphones à des prix réservés aux acheteurs pas smart du tout ; j'en passe, et de bien meilleures. Ah oui: essayez de trouver une bonne paire de chaussures de cuir... Bon amusement. Commerçants, on ne veut plus de votre camelote

  • Posté par lambert viviane, vendredi 28 janvier 2022, 23:30

    Que l'UCM se renseigne auprès de COMEOS, l'association flamande du commerce très florissante dans le Nord du pays où existent encore plein de marques de qualité qui ont disparu à Bruxelles.

  • Posté par lambert viviane, vendredi 28 janvier 2022, 22:52

    Les commerçants organisent le Black Friday (piège à c..), Halloween (importé artificiellement des pays anglo-saxons), pré-soldes en décembre, Noël à la Toussaint, les soldes de demi-saison,.... pour de la camelote Made in China ! Sans compter le prix du parking dans les centre-villes où se trouvent les mêmes chaînes de vêtements indigents à usage unique.

  • Posté par lambert viviane, vendredi 28 janvier 2022, 22:52

    Les commerçants organisent le Black Friday (piège à c..), Halloween (importé artificiellement des pays anglo-saxons), pré-soldes en décembre, Noël à la Toussaint, les soldes de demi-saison,.... pour de la camelote Made in China ! Sans compter le prix du parking dans les centre-villes où se trouvent les mêmes chaînes de vêtements indigents à usage unique.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb