Accueil Économie

Les conjoncturistes parient toujours sur une poussée inflationniste passagère

Si l’envol de l’inflation en janvier les a surpris, les prévisionnistes maintiennent le scénario d’une poussée des prix passagère. Les explications de la BNB, du Bureau du Plan et du patron de l’Ires, Vincent Bodart.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Le bond du taux d’inflation en janvier a surpris les prévisionnistes. Ils s’attendaient certes à une nouvelle accélération du rythme de hausse de l’indice des prix à la consommation, mais aucun n’avait parié sur un taux d’inflation de 7,59 %. Ainsi, dans ses projections dévoilées au début du mois, le Bureau fédéral du Plan estimait que le taux d’inflation bondirait de 5,71 % en décembre à 6,67 % en janvier, puis atteindrait son maximum à 6,77 % en février, avant de se replier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs