Accueil Société

Clap de fin pour l’un des plus gros réseaux IPTV d’Europe

L’une des plus grosses plateformes IPTV a été démantelée.

Temps de lecture: 3 min

Les autorités italiennes déclarent avoir démantelé un énorme réseau d’IPTV. Le service desservait 500 000 abonnés. En tout, vingt suspects sont soupçonnés d’avoir violé la loi sur le droit d’auteur.

L’opération a également permis d’identifier l’administrateur de CyberGroup. Il s’agit d’un des plus gros réseaux IPTV d’Europe.

Une vaste enquête

Selon un communiqué du parquet de Milan, des agents de la Guardia di Finanza ont exécuté mercredi des mandats dans toute l’Italie pour démanteler un très grand réseau pirate de télévision sur IP.

En 2020, les autorités italiennes ont révélé l’existence de l’ » Operation : The Net », une vaste enquête visant la fourniture et la vente de services IPTV pirates. Les premières interventions ont eu lieu en septembre 2020 et en décembre de la même année. Dans leur communiqué, les autorités disent avoir mené des perquisitions en Toscane, en Émilie-Romagne, en Campanie et en Calabre.

Visionnage illégal et violation de droit d’auteur

Au total, l’opération baptisée a conduit à la fermeture de 500 000 comptes dans toute l’Italie et à des perquisitions dans 20 domiciles de personnes. Ces suspects font l’objet d’une enquête pour violation de la législation sur le droit d’auteur.

Les autorités italiennes décrivent le réseau « sophistiqué ». Ainsi, ile fonctionnerait grâce à une « infrastructure technologique complexe » fonctionnant au niveau national pour fournir illégalement des chaînes de télévision payantes au public au niveau national.

Selon les estimations de Fiamme Gialle, plus de 2 millions d’utilisateurs italiens accèdent illégalement aux programmes télévisés de Sky, Dazn et Prime Video. La Serie A et la Ligue des Champions sont les contenus les plus piratés.

Fin de service pour CyberGroup

L’opération a réussi à arrêter l’administrateur de la plateforme appelée CyberGroup. Ce service était connu dans le monde de l’IPTV pirate pour offrir un accès illégal au streaming d’autres plateformes. Les autorités ont également identifié une autre entité. Cette dernière gérait le paiement des abonnements pirates à Sky TV.

Les utilisateurs avec accès à l’intégralité de la programmation de Netflix, Sky et Dazn. Et ce, pour la somme de dix euros par mois.

Fermeture des 500.000 comptes

Selon un arrêt de la Cour de cassation, l’utilisation d’IPTV illégales peut être passive d’une amende allant de 2 582 à 25 822 euros environ. Et ce, avec le risque supplémentaire d’une peine de prison allant de 6 mois à 3 ans.

Dans le cadre de cette opération, pour le moment, la seule sanction serait la clôture simultanée des comptes grâce au démantèlement du Cybergroup.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko