Accueil Belgique

C’est vous qui le dites: «Des migrants, oui, mais dans un nombre acceptable»

Rudy Demotte a refusé la répartition des migrants proposée par Theo Francken. Cette annonce a provoqué de vives réactions sur internet. Les avis sont partagés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les faits

« Non au plan de Théo Francken et du Gouvernement fédéral ». Voilà comment Rudy Demotte a entamé son communiqué de presse qu’il a envoyé depuis son lieu de villégiature.« J’ai appris avec consternation que le secrétaire d’État Franken voulait concentrer sur Tournai entre 400 et 700 candidats réfugiés politiques ce qui revient à ghettoïser des poches entières de populations au statut précaire, explique Demotte. En tant que socialiste, je ne peux l’accepter. Je l’accepte d’autant moins que Tournai ne connaît pas des indices socio-économiques très favorables. Son CPAS doit déjà faire face à une précarisation importante. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs