Accueil Société

La consommation d’alcool des Belges reste préoccupante

La Tournée minérale est l’occasion de tester son rapport à l’alcool, dont les achats dans le commerce ont reculé de 3 % en 2021. Mais, en pleine crise, le risque de dépendance reste vif.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Etes-vous capable de vous abstenir de toute boisson alcoolisée durant tout le mois de février ? C’est le défi que lancent aux Belges le VAD (Vlaams expertisecentrum alcohol en andere drugs) et Univers Santé, organisateurs de la Tournée minérale, pour permettre aux consommateurs de s’interroger sur leur rapport à l’alcool. « L’an dernier, 1,5 million de personnes, dont 13 % de francophones, avaient participé. Nous espérons atteindre les 15 % au sud du pays », explique Martin de Duve, directeur d’Univers Santé, qui reste préoccupé par le niveau de consommation d’alcool des Belges – entre 2015 et 2017, c’était l’équivalent de 12,1 litres d’alcool pur par an par habitant contre 9,8 litres au niveau européen, selon l’OMS – et l’effet de la crise sanitaire sur les buveurs les plus problématiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 1 février 2022, 16:04

    Pendant ce temps, au pavillon belge de Dubaï, l’alcool coule à flot dans le bas sponsorisé par nos brasseurs louvanistes …

  • Posté par Jean Luc, mardi 1 février 2022, 14:01

    Ben quoi, l'alcool, ça désinfecte et ça conserve, non ? Vous préférez les vaccins qu'on ne sait même pas ce qu'il y a dedans ??? Où sont les chiffres qui démontreraient la supériorité du vaccin sur la bibinne ? Les % de contamination, d'hospitalisation, de soins intensifs, de décès ? Retour aux soins naturels comme le vin ou la vodka, sus aux saloperies industrielles pharmaceutiques qui n'enrichissement que les riches, et pas moi !

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 1 février 2022, 8:47

    Merci madame Morreale, qui est en train de saccager la santé mentale et physique des jeunes avec son cst de la honte

  • Posté par massacry olivier, mardi 1 février 2022, 18:05

    Encore àà coté de la plaque ,comme d'hab: <Certains chercheurs estiment qu’un échec sur quatre dans le supérieur pourrait être lié à l’alcool.>. Sans oublier que la consommation d'alcool est un aussi un facteur à risque...

  • Posté par Dubois alain, mardi 1 février 2022, 8:24

    Les prix ne sont pas assez élevés

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs