Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: Alexander Beyer, le musicien stylé

Un autre candidat était en lice pour ce deuxième jour de finale : l’exigeant Hans H.Suh.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elève du New England Conservatory, avec des concerts à Boston et New York, Alexander Beyer est un pur produit de la côte Est. A 21 ans, ce jeune Américain s’est imposé comme un musicien stylé qui excelle à donner à chaque page sa juste perception. Il sera le premier occidental à aborder l’œuvre imposée de Claude Ledoux et, d’emblée, il le fait avec rigueur et un évident sens de la continuité. On s’éloigne un peu des subtilités raffinées des premiers interprètes : Beyer inscrit l’œuvre dans la lignée de la grande tradition européenne du XXe siècle qu’il anime avec une belle variété d’attaques et de couleurs. La partition cesse alors d’être un alignement de moments contrastés, elle répond à une logique de dialogue constant entre le piano et l’orchestre, concertant en général mais parfois franchement intégré. Le résultat final est en tout cas parfaitement cohérent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs