Accueil Culture Musiques

Terrenoire vers la lumière

Vu son succès, le duo stéphanois réédite en version augmentée « Les forces contraires », son premier album.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Leur duo avec Bernard Lavilliers, sur le récent album de ce dernier, n’est qu’un des nombreux épisodes heureux qui ont mis en lumière l’intérêt porté au duo stéphanois formé par les frères Théo et Raphaël Herrerias. Sur leur premier album paru en septembre 2020, Les forces contraires, se trouvait déjà un duo avec Barbara Pravi (« La fin du monde ») alors que Pomme les a rejoints pour une nouvelle version de « Ça va aller ». Le succès de ce disque et de leurs auteurs installés à Paris s’est fait lentement. On les a rencontrés le jour de leur concert à la Rotonde du Bota le 15 décembre dernier, histoire de parler de ce disque ressortant avec sept inédits ce 4 février. «  Le succès du disque s’est fait à un rythme crescendo, c’est vachement beau  », nous ont-ils confié. «  C’est comme une bonne terre fertile. Il faut avoir vécu plusieurs saisons sur elle. Et comme on est besogneux, on est confortés par cette légitimité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs