Accueil Société

Energie: les mesures du gouvernement laissent critiques les économistes de tout bord

Le gouvernement devait répondre à l’urgence, reconnaissent Bruno Colmant, Etienne de Callataÿ et Philippe Defeyt. Mais il doit à présent donner une perspective à moyen et long termes à la population. Et se préparer aux prochaines crises.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Après d’interminables discussions, le gouvernement est donc parvenu à s’accorder sur des mesures de soutien aux ménages confrontés à la hausse des prix de l’énergie. Et principalement celui de l’électricité. Un épilogue provisoire qui laisse les économistes critiques, quelle que soit leur sensibilité politique.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Liévin Dominique, mercredi 2 février 2022, 19:07

    Qu'en est-il de la situation des personnes précarisées qui rechargent des cartes à budget?

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 2 février 2022, 15:52

    Il faut de l’énergie électrique propre abondante pour la transition. Cela permet de payer l’investissement coûteux dans le renouvelable et la modernisation des réseaux. Seul des économistes écolos bornés veulent rendre l’énergie hors de prix pour en faire diminuer la consommation. L’idéologie des déistes de l’environnement sans aucun respect de la vie de la population avec pour alibi l’assistance des plus miséreux aux frais des autres …

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 2 février 2022, 14:13

    Faut pas trop demander au gouvernement !! Déjà ,baissez la TVA sur l'électricité ,oui mais pas sur le gaz !!!! Il faut toujours garder une pomme pour la soif n'est pas De Croo !C'est vraiment une aide de misère que le gouvernement accorde au peuple !!! Il devrait avoir honte ! Mais où il y a de la gêne, il n(y a pas de plaisir !!!

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 2 février 2022, 8:53

    Pour Defeyt c’est simple : il faut une énergie chère à faire payer uniquement par la classe moyenne, car les moins fortunés doivent bénéficier d’un tarif privilégié et … les plus riches ont les moyens des solutions alternatives …. La pastèque dans toute sa splendeur.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 1 février 2022, 22:09

    Alors, puisque nous y allons ainsi, pourquoi payer le chômage à qqn qui a toujours gagné 6000€/mois ? Pourquoi rembourser des soins de santé à des gens qui ont largement les moyens de les assumer ? Pourquoi payer une pension à qqn qui a hérité d'un immeuble de 10 appartements de ses parents 10 ans auparavant ? Pourquoi ne pas directement saisir 10% des comptes épargne de tout le monde puisque c'est, de toute manière, de l'argent dont ils ne profitent pas ? La réponse à la dernière question est toute simple : ce sera un one-shot et après l'état, lui qui a toujours dépensé plus qu'il ne gagne au nom de "l'équité" (c'est-à-dire d'abord ceux qui distribuent), aura bien du mal à se refinancer. Et pourquoi n'allons nous pas regarder chez nos voisins hollandais ou luxembourgeois comment eux gèrent les finances publiques ? Par exemple, en LU, vous touchez le chômage à 80% du dernier salaire pendant UN AN. Ça donne des ailes à beaucoup...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs