Accueil Société Enseignement

Coronavirus: le taux d’absence en légère baisse dans l’enseignement catholique

Le variant omicron contamine de nombreuses personnes en Belgique et il n’épargne pas non plus le secteur de l’enseignement. Mais les nouvelles règles de quarantaine réduisent l’absentéisme.

Temps de lecture: 1 min

Le variant omicron continue d’entraîner de l’absentéisme dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les données fournies par le dernier baromètre du Segec (le Secrétariat de l’enseignement catholique) sont toutefois rassurantes. Dans l’enseignement catholique fondamental, le taux d’absence est passé de 28 à 15,3 % en l’espace d’une semaine.

Dans les écoles secondaires du Segec, 13,4 % des élèves sont actuellement absents, contre 19 % la semaine précédente.

Et les professeurs ?

Du côté du corps enseignant, la tendance est la même. Sur la même période de temps, le pourcentage de profs absents est passé de 21,5 à 15 % dans le fondamental, et de 17,5 à 13,5 % dans le secondaire.

Il est malheureusement difficile de tirer des conclusions sur la propagation du virus à ce stade. « Le changement intervenu dans les règles de quarantaine et d’isolement ainsi que la modification des règles de fermetures de classes (au fondamental) ont contribué à réduire de manière significative le nombre d’élèves et d’enseignants absents », explique Etienne Michel, le directeur général du Segec (le Secrétariat de l’enseignement catholique).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 3 février 2022, 11:50

    ???

Sur le même sujet

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une