Accueil La Une Opinions

À votre avis: les Belges sont-ils prêts à abandonner la voiture de société?

La N-VA semble désormais ouverte à revoir le régime des voitures de société en échange d’une baisse de la fiscalité sur le travail. Qu’en pensez-vous ? Notre débat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L a voiture de société, un tabou ? Non, puisque la N-VA, au sein de la coalition gouvernementale, est le dernier parti à accepter d’ouvrir la discussion sur cet avantage fiscal décrié. Dans l’interview qu’il nous a accordée, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt affirme que si l’on discute d’une baisse de la fiscalité sur le travail, il pourrait porter le projet d’une réforme du régime des voitures de société sur la table du gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Daniel CARLIER, mercredi 25 mai 2016, 10:29

    Seuls une partie de privilégiés peuvent bénéficier de cet avantage. Les ouvriers, les petits employés, les fonctionnaires ne peuvent en bénéficier soit 75 % des travailleurs. Alors oui s'il y a un référendum la majorité sera pour bien sûr

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs