Accueil Culture Musiques

«Une sorte de chanson sans paroles»

Bart Defoort n’est pas qu’un des saxophonistes du Brussels Jazz Orchestra. La preuve par l’excellent album de son quartet, « Inner Waves »

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Bart Defoort, c’est une valeur sûre du jazz belge. Il est dans les créateurs d’Octurn, il a joué avec Philip Catherine, Kenny Werner, Kenny Wheeler, Tom Harrel, Dave Liebman, Toots Thielemans. Il fait merveille sur le banc des sax du BJO. Et il a enregistré trois albums comme leader (quatre si on compte le duo In Dreams avec Diederik Wissels au piano). Celui-ci, avec son quintet, est donc le 4e ou le 5e, c’est selon. Il se nomme Inner Waves. Et des vagues de plaisir nous emportent à son écoute.

Pourquoi « Inner Waves » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs