Accueil Société

Philippe Devos, intensiviste au CHC Liège: «Dans les hôpitaux, la vague omicron est bientôt derrière nous»

Le docteur se veut rassurant : la cinquième vague, c’est bientôt fini et l’été devrait être bon pour les Belges. Pas d’inquiétude avant l’hiver prochain.

Temps de lecture: 2 min

C’est un message rassurant que partage le docteur Philippe Devos, intensiviste au groupe CHC (Liège) et ancien président de l’Absym (association belge des syndicats médicaux) sur les ondes de Bel RTL ce vendredi matin. « En termes de contaminations, la vague omicron est derrière nous. Dans les hôpitaux, elle est bientôt derrière nous. »

Des patients sont toujours hospitalisés aux soins intensifs mais force est de constater que ce variant couplé à la vaccination permet d’éviter les soins intensifs. « Au CHR, on a encore 80 patients hospitalisés mais une partie a un PCR positif sans être hospitalisé à cause du coronavirus », précise-t-il, avant d’ajouter que « les pays qui sont moins vaccinés et certains Etats des Etats-Unis ont des hospitalisations en soins intensifs plus importantes. La vaccination a un effet indéniable. »

Si la vague omicron fait bientôt partie du passé, cela veut-il dire qu’on pourrait assouplir ? « Assouplir progressivement dès aujourd’hui, ça a du sens ». Ce qui ne veut pas dire relâcher toutes les mesures d’un seul coup. Il faut pour autant que les critères établis par baromètre covid soient respectés. Or pour l’instant, les chiffres des hospitalisations ne le permettent pas. « Ce qu’on cherche à dépister, ce sont les gens qui viennent avec une pneumonie à cause du covid à l’hôpital et pas les gens avec un PCR positif. Or, certains établissements ont visiblement du mal à donner cette précision », regrette le médecin.

Cette cinquième vague était-elle la dernière ? Philippe Devos se veut prudent : « Peut-être mais peut-être qu’il y aura un autre variant l’hiver prochain. Je pense que nous aurons un bon été mais le prochain hiver, c’est encore trop lointain pour savoir. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 4 février 2022, 18:46

    Avec l'échec patent de la manifestation de ce dimanche 30 et les déclarations délirantes de son "maître à penser" Sarkis Simonjan, les interventions des Pe(e)ters, Ernotte, Lecoq, Vigneron et quelques autres illustrent encore plus que nous avons affaire avec eux à des tombereaux de connerie et de contrevérités volontaires.

  • Posté par Meura Gilles, vendredi 4 février 2022, 10:58

    Un peu d'optimisme fait du bien, on en a tous marre... Ceci dit (et au risque d'énerver les "rassuristes" et les lecteurs imperméables aux nuances) je me demande s'il y a une base scientifique qui limiterait l'apparition de nouveaux variants à "l'hiver prochain". Je crains fort que non. Après, il faut voir si un nouveau variant dominant présenterait une plus grande virulence, et surtout échapperait aux défenses immunitaires (résultant des vaccins et/ou des infections naturelles).

  • Posté par Meura Gilles, samedi 5 février 2022, 11:17

    @Marc Mauer : oui je suis bien conscient de la saisonnalité de cette épidémie. Cependant nous ne pouvons pas oublier 1) que forcément c'est toujours l'hiver quelque part sur la planète donc des vagues peuvent se développer plus facilement dans ces régions, 2) que l'expérience a démontré que les fermetures de frontières (en tout cas en Occident) n'assurent jamais une "étanchéité" totale à la diffusion des variants, 3) qu'en gros "le Sud" est beaucoup moins vacciné que "le Nord" (mais ceci dit omicron y aura sans doute permis de développer l'immunité naturelle à grande échelle).

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 4 février 2022, 12:24

    Il est de notoriété publique que le virus circule plus pendant les périodes les plus fraîches de l’année, et vu que c’est la reproduction et les grandes transmissions qui créent les conditions favorables à l’apparition de variants … la boucle est bouclée ! L’été étant bien entendu l’inverse

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 4 février 2022, 9:15

    Ouf, il se calme un peu cet affolé

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko