Accueil Culture Livres

Colum McCann: «Une fin ouverte résonne davantage»

Colum McCann déroule cinq histoires noires dans « Treize façons de voir ». Un noir qui brille quand même de lueurs d’espoir.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 6 min

Colum McCann a-t-il jamais été aussi sombre ? L’écrivain irlandais qui vit à New York décline la violence dans chacune des cinq nouvelles qui composent ce recueil, dont la première, Treize façons de voir, est plutôt un court roman. Un vieil homme agressé et tué dans la rue, une militaire de garde un soir de Nouvel An en Afghanistan où tout peut arriver, une femme déchirée par la disparition soudaine de son fils adoptif, une nonne qui retrouve celui qui l’a violée, battue, torturée auparavant en Colombie, un jeune homme ulcéré d’avoir perdu son job poignardant un Roumain qui, dit-il, le lui a pris…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs