Accueil Société

Le chicon perd de son aura auprès des 20-40 ans

La consommation de ce légume bien belge a chuté de 25 % en dix ans. Faut-il lui trouver une variété moins amère pour lui redonner du tonus ? Des biologistes y travaillent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Emblème de nos légumes d’hiver, le chicon n’a plus tout à fait la pêche puisque, selon la coopérative de fruits et légumes BelOrta, qui réunit plus de 1.400 producteurs tous azimuts, dont 76 de chicons, la consommation serait en chute continue, passant de 4 kg/an/personne voici dix ans à 3 kg aujourd’hui. Le point culminant se situait encore à 4,33 kg en 2008 mais, depuis lors, il y a eu dégringolade et le cap des 4 kg n’a plus jamais été dépassé. On est même tombé à 2,70 kg en 2017 pour remonter à 2,99 kg/an/habitant en 2020 et 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs