Accueil

Les ados ont-ils besoin d’un booster?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En sa qualité d’organe consultatif, le Conseil supérieur de la santé (CSS) a rendu vendredi dernier un avis plutôt circonstancié sur l’utilité de donner un booster aux adolescents. « Le CSS n’a pas dit non, mais a préféré attendre que l’Agence européenne du médicament (EMA) se prononce, dans le courant de février, sur la question », précise le pharmacologue Jean-Michel Dogné (UNamur), qui fait partie des experts du CSS et de l’EMA.

D’autres pays comme Israël, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Canada ou encore les Etats-Unis ont d’ores et déjà choisi d’administrer une dose booster aux ados de 12 à 17 ans. « Les données de terrain en provenance d’Israël montrent que le booster peut réduire l’infection et qu’il n’y a pas un profil de risque supérieur par rapport aux adultes ou aux deux doses », poursuit-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs