Accueil Sports Cyclisme Route

Van Gils survole l’étape-reine du Saudi Tour: «Mon budget baskets vient d’augmenter»

Maxim Van Gils a survolé l’étape-reine du Saudi Tour pour signer son premier succès pro. Leader de l’épreuve avant l’ultime étape, le Belge de 22 ans avait réalisé un pari avec Caleb Ewan. Un top trois final et l’Aussie lui offre des sneakers.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un peu comme s’il trônait sur le toit du monde. Ou d’une déclinaison vaguement terrestre de Mars tant le sommet d’Harrat Uwayrid semble hospitalier aux seuls chameaux qui, sur le coup, ont accueilli le barnum du Saudi Tour et la démonstration de Maxim Van Gils dans une indifférence toute mâchouillante. Que les quadrupèdes locaux ne s’esbaudissent pas, soit… mais le Belge de vingt-deux ans a réalisé un véritable numéro entre désert, bourrasque et pente endiablée dans la caillasse pour signer la première victoire de sa carrière naissante. « Je ne suis pas quelqu’un qui gagne beaucoup, du coup, c’est vraiment spécial. Finir seul, au-dessus d’un mur qui surplombe le désert, c’est quelque chose », lance-t-il, à peine descendu pour la troisième fois du podium de l’étape-reine surplombant les montagneuses beautés saoudiennes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs