Accueil Présidentielle 2022

Présidentielle en France: au cœur des zones périurbaines, une double crise

Le mouvement des gilets jaunes y a laissé des traces. En 2017, les populistes y avaient progressé. Mais le récent exode urbain, impulsé par la crise sanitaire, pourrait influencer la géographie électorale.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 2 min

Depuis les années 80, les zones périurbaines ont progressivement façonné le paysage périurbain. Erigées en périphéries des villes et non loin des grands espaces commerciaux, les zones pavillonnaires françaises, cœur d’habitat de la classe moyenne, vivent une double crise : la crise du pouvoir d’achat et la crise d’un modèle importé des Etats-Unis. Le mouvement des gilets jaunes y a laissé des traces. En 2017, les populistes y avaient progressé. Mais le récent exode urbain, impulsé par la crise sanitaire, pourrait influencer la géographie électorale.

Avant l’élection présidentielle, Le Soir est parti à la rencontre des Français. A travers dix reportages dans dix régions de l’Hexagone. Escale en zone périurbaine, dans le Loir-et-Cher. Dans ces quartiers pavillonnaires, la classe moyenne ne se débat pas seulement contre la vie chère mais aussi contre un modèle d’urbanisme en crise car basé sur le tout voiture. C’est là que les gilets jaunes avaient envahi les ronds-points.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs