Accueil Belgique Politique

Coronavirus: la Flandre fait sécession pour la vaccination des ados

Malgré l’absence de consensus scientifique et d’accord politique au niveau belge, Wouter Beke (CD&V) a annoncé que les jeunes flamands pourraient venir chercher leur booster dès la semaine prochaine. Dans le reste du pays, on s’étrangle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

De la menace aux actes. Wouter Beke (CD&V), le ministre flamand de la Santé, a annoncé vendredi que les adolescents flamands pourraient venir chercher une dose de rappel contre le coronavirus dès la semaine prochaine. Ils seront donc vaccinés juste à temps pour le congé de Carnaval, au cas où – par le plus grand des hasards – ils auraient réservé un séjour au ski en Autriche, l’un des seuls pays à exiger une triple vaccination pour les mineurs et – encore un hasard – destination favorite des néerlandophones pour les sports d’hiver.

Cette décision flamande est une demi-surprise. Beke avait fait savoir ces derniers jours qu’il fallait, selon lui, agir d’urgence, afin de diminuer les contaminations qui restent très importantes chez les 10-19 ans. Et tant pis, si le Conseil supérieur de la santé avait jugé qu’il n’y avait pas de preuves scientifiques suffisantes et que l’Agence européenne du médicament n’a pas encore donné son feu vert (lire ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Patrick Schroeven, samedi 5 février 2022, 6:08

    Tout ça pour avoir des skieurs/snowbordeurs aux J.O. d’hiver ....

  • Posté par Patrick Schroeven, samedi 5 février 2022, 6:04

    Quelle société, où le loisir prend le pas sur la santé.... D’accord au Nord la mer monte, mais les gars tout n’est pas perdu !

  • Posté par lambert viviane, samedi 5 février 2022, 0:32

    Ce sont les agences de voyage, les équipes de VTM, les clowns du CD/V et de la NVA qui dirigent la communauté flamande et la région flamande On fait quoi avec ces gens-là, complètement bouffés par les mafia ?

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 4 février 2022, 22:13

    L agence européenne du médicament ne recommande pas la troisième dose chez les ados, et ces fanatiques se déchaînent sur eux. Pitoyable.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 5 février 2022, 8:15

    Du calme <Averell Ernotte>, du calme. Personne ne "se déchaîne", à part vous bien sûr, l'<AMM> (TM)... Il ne s'agit QUE d'une possibilité offerte à ceux, parmi les 12-17 ans, qui souhaitent recevoir la dose de rappel du vaccin. Et parmi ceux ayant déjà été vaccinés, la proportion des futurs volontaires atteindrait les 80% [https://www.lesoir.be/422260/article/2022-02-04/coronavirus-huit-jeunes-de-12-17-ans-sur-dix-sont-pour-une-troisieme-dose-selon]. De plus, comme rappelé par Mmes Durieux et Leurquin, les résultats obtenus en Israël et aux USA montrent une bonne efficacité pour réduire les contaminations et les transmissions chez ces adolescents, sans "effet secondaire" particulier. Que du positif donc, et aucune "obligation" non plus... Pitoyable en effet, mais cet adjectif ne concerne que votre "commentaire". Comment d'habitude...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs