Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Des arbres pour abattre le taux de nitrates

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Progressivement, l’AIVE a intégré une vision environnementaliste dans son fonctionnement. Même si la gestion des Centres d’enfouissement technique n’a pas été vue de façon positive au début, car il y a eu des couacs, l’intercommunale s’est ouverte à diverses politiques vertes dont le réseau Wallonie Nature. Une charte qui fait suite à diverses actions comme l’obtention de la certification Emas pour l’ensemble de ses sites.

Au niveau des stations d’épuration, des plantations de haies vives et de prairies fleuries ont été effectuées, tout comme du fauchage tardif. Les sites de traitement de déchets (CET de Habay, St-Vith et Tenneville) recèlent aussi de nombreux biotopes particuliers : friches, talus, saulaies, lagunes, etc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs