Accueil Société

Coup d’envoi d’un programme unique en Europe de «coaching» des victimes de terrorisme

Une cinquantaine de victimes sont déjà accompagnées depuis début janvier. Le fédéral a débloqué 300.000 euros annuels pour ce projet.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’est un programme unique en Europe. Depuis début janvier, des victimes de terrorisme peuvent recevoir l’aide d’un coach – dites plutôt « coordinateur », d’après les organisateurs – pour naviguer dans les méandres administratifs belges, accéder aux informations et aux droits qui leur sont dus, comprendre les questions d’assurances, de pensions, d’héritages, de procédures judiciaires ou tout simplement recevoir une écoute humaine.

« Le coordinateur va analyser toutes les problématiques rencontrées par la victime et va approcher les structures existantes pour l’aider. Il ne fournit pas une aide psychologique, mais si besoin il pourra l’orienter vers les bonnes personnes. Le coordinateur ne prend pas non plus les décisions à la place de la personne, mais il va lui présenter les options qui s’offrent à elle dans un langage compréhensible », explique Philippe Vansteenkiste, le directeur de l’AISBL V-Europe, l’association qui gère ce projet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs