Accueil Sports Cyclisme

Remco Evenepoel reconnaît la supériorité de Vlasov mais critique le parcours: «Ça ressemblait plus à du mountainbike»

Le Belge a perdu sa première place au classement général du Tour de Valence ce vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Alors qu’on pensait Remco Evenepoel parti pour remporter le Tour de la Communauté de Valence après sa victoire dans la première étape, il a perdu le maillot jaune de leader vendredi dans le dernier kilomètre de la 3e étape, qui s’est ponctuée sur les raides pentes de l’Alto de las Antenas del Maigmo.

« Je pense que le meilleur s’est imposé vendredi, c’est clair », a lancé Evenepoel au sujet du Russe Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe), vainqueur en solitaire et nouveau leader.

Le natif de Schepdael est revenu sur le final lors duquel le peloton a emprunté une portion non asphaltée de près de deux kilomètres, qui s’est terminée à une borne de l’arrivée. « La course est vraiment belle, chapeau aux organisateurs pour tout ça. Mais ils ont ensuite décidé de nous envoyer sur ces petites routes, où il y avait beaucoup de pierres alors qu’ils avaient assuré qu’elles n’étaient plus là. »

Pour Evenepoel, il n’était pas nécessaire d’ajouter ce secteur à une ascension finale déjà bien assez sélective, longue de 9,9 kilomètres à 7,5 pour cent de déclivité moyenne. « Cela ressemblait plus à du mountainbike mais je ne peux pas dire que c’est la raison pour laquelle j’ai perdu autant de temps. Vlasov était juste plus fort », a concédé celui qui a franchi la ligne avec 41 secondes de retard sur le longiligne grimpeur russe.

« J’étais bien durant l’étape mais j’ai commencé à sentir mes jambes à la fin du secteur non asphalté. L’étape était peut-être un kilomètre trop longue pour moi. Être deuxième au général est quand même un bon résultat. Maintenant, j’ai hâte d’aider Fabio sur les dernières étapes », a ponctué Evenepoel en référence à son sprinteur néerlandais Fabio Jakobsen, vainqueur en surclassement jeudi de la 2e étape et favori aux bouquets ce weekend.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vleeshouwer Stephane, vendredi 4 février 2022, 21:45

    j'ai vu les 10 derniers km. Sur la partie gravel, Vlasov avait un plus petit braquet et roulait nettement plus en souplesse, c'est toujours payant mais il faut s'entraîner beaucoup pour y arriver. Remco avait l'air une de fois de plus très mal à l'aise sur le gravel. Il faudra qu'il gagne en pilotage s'il veut gagner un grand tour. Il faisait 21°, quel rêve de rouler en Espagne à cette époque de l'année.

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb