Accueil Société

Tentatives de suicide chez les jeunes: «Je ne voulais pas mourir, simplement arrêter de souffrir»

Le service de pédopsychiatrie de l’hôpital Le Domaine est débordé de nouvelles demandes d’hospitalisation. Une « deuxième vague de décompensation » caractérisée par une hausse des tentatives de suicide.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Sa peluche ratatouille sous le bras, Laure* confectionne une nouvelle page pour son journal de bord. « L’ergothérapeute nous a demandé de dessiner un petit enfant dans le bas de la page. Au-dessus, ce sont des images qui représentent ce qu’il a envie de voir s’envoler. » Le petit enfant, c’est évidemment Laure. Les images font référence à des moments sombres de son histoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, dimanche 6 février 2022, 9:39

    il est clair que les avances technologiques, le manque d'activités en plein air, la facilitée de la vie pour les adolescents, la difficulté pour la majorité des parents de passer des moments qualitatifs avec leurs enfants, la vie dite "moderne" et la culture de devinr riche au plus vite sans scrupules véhicules par les politiciens et les séries violentes n'aident pas

  • Posté par Coulon Fabien, samedi 5 février 2022, 21:01

    Il n'y a pas qu'en matière scientifique que les forumers du Soir font preuve d'ultracrépidarianisme. En regardant les commentaires précédents, on se dit que nous avons la chance de compter parmi les lecteurs de grands professionnels de la santé mentale qui viennent contredire les assertions fallacieuses de leurs confrères dans ces colonnes. Le tout à grands coups de " Ma cousine a dit que..." ou de " y'a qu'à regarder autour de soi pour comprendre!" Pour une fois qu'une génération prend conscience de la mouise dans laquelle on est et du gouffre vers lequel on se dirige, les générations précédentes lui reprochent de ne pas aller bien, de le montrer et, crime suprême, de ne pas accepter les dérivatifs habituels qui lui permettraient de se voiler la face comme elles le font depuis des décennies.

  • Posté par Kovacs Claude, dimanche 6 février 2022, 13:23

    Merci pour votre commentaire. J'ai été écoeurée de certains commentaires, commis par des personnes qui visiblement ne connaissent rien de scientifique à la dépression. Ce n'est pas une question de génération, disons que maintenant elle est mieux comprise et prise en charge, avant c'était souvent "honteux". La dépression peut toucher n'importe qui, à n'importe quel moment de sa vie. Les mécanismes en sont tellement multiples et complexes qu'une personne ayant en apparence "tout confort" peut en souffrir. Ces professionnels que vous dénigrez, ces unités sauvent ! Si j'étais méchante, je pourrais en souhaiter une, à ces vieux critiqueurs, pour qu'ils comprennent, mais je ne souhaite vraiment ça à personne. Et surtout, que ces mêmes commentateurs n'aient jamais de jeunes souffrant ainsi dans leur famille, sûr que leurs bêtes assertions les pousseraient encore plus vers le gouffre.

  • Posté par Bourguet Anne, samedi 5 février 2022, 20:21

    Tous les ados peuvent etre connection constante actuellement. Il est faux de pretendre le contraire. Ils sortent et n'ont jamais ete aussi cocoones qu'actuellement. Ils gerent. Les enfants qui avaient des problemes psy ont evidemment continue à en avoir. Ne diabolisez pas cette pretendue crise, des suicides etaient monnaiecourante en 1980 et en 1990, sans internet en plus..arretez de vehiculer des idees fausses svp. Metci

  • Posté par Bourguet Anne, samedi 5 février 2022, 20:26

    Ok

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs