Accueil La Une Belgique

Exploitation de main-d’œuvre illégale: Quick acquitté

La SA et ses franchisés étaient soupçonnés de complicité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La 59e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a acquitté la SA Quick ainsi que six patrons de restaurants Quick franchisés dans un dossier qui concernait l’emploi de travailleurs étrangers non déclarés. Quick et ses franchisés étaient soupçonnés de complicité dans ces faits. Des travailleurs illégaux étaient employés par des sociétés de nettoyage qui effectuaient en sous-traitance l’entretien de nombreux restaurants Quick à Bruxelles, en Région flamande et en Wallonie.

Le tribunal a acquitté Quick et ses franchisés mais il a condamné quatre patrons de sociétés de nettoyage à des peines allant de 18 mois de prison avec sursis à trois ans de prison ferme ainsi qu’à des amendes de 82.500 à 165.000 euros. Il a par ailleurs décidé une suspension du prononcé de la condamnation pour cinq autres patrons de sociétés de nettoyage, reconnus coupables eux aussi mais à un degré moindre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Un dispositif liégeois mesure la fatigue musculaire des sportifs

Une start-up liégeoise a mis au point un outil pour mesurer la fatigue musculaire de l’élite sportive. Son utilité vient d’être validée scientifiquement par un laboratoire français, relié à l’Université de Saint-Etienne. Ce dispositif répond à un besoin sur le terrain.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs