Accueil L’instant techno

Art numérique: la mode des NFT devrait inciter à la prudence

Les NFT ne cessent de gagner en popularité depuis un an. Collectionneurs d’art numérique, spéculateurs et marques investissent des sommes astronomiques qui participent à la hype autour de ces titres de propriété numériques adossés à la blockchain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

En ce moment, c’est la folie autour des NFT. Récemment, une photo retouchée d’une poubelle a été vendue 252.000 dollars sur SuperRare, plateforme de vente de NFT. Mais la vente qui a eu le plus de retentissement reste « Everydays – The First 5000 Days » de l’artiste Beeple vendu aux enchères pour quelque 69 millions de dollars.

Inscrits dans la blockchain, à l’instar du Bitcoin, ces jetons non fongibles (non fongible tokens) sont des certificats de propriété d’objets numériques uniques et non interchangeables, contrairement aux cryptomonnaies. Uniques, et donc rares, ce qui crée un certain emballement sur les marchés où l’on se rue sur des titres de propriété portant sur des jpeg, des GIF ou même des tweets.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’instant techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs