Accueil Société

Covid Safe Ticket, certificat de rétablissement: ce qui va bientôt changer en Belgique

De nouvelles mesures vont entrer en vigueur à compter du 1er mars.

Temps de lecture: 2 min

Du changement est à l’horizon concernant les documents sanitaires en Belgique. A partir du 1er mars, la durée de validité de certaines attestations va être réduite. Ainsi, pour qu’une vaccination soit considérée comme complète il faudra avoir réalisé sa primo-vaccination (1 dose de Johnson, deux doses d’Astrazeneca, de Pfizer et de Moderna) depuis moins de 5 mois. Après ce délai, la dose de rappel (la 2e ou la 3e dose selon le vaccin utilisé) sera obligatoire pour obtenir son CST.

L’autre changement important concerne le certificat de rétablissement : celui-ci ne sera plus valide que 5 mois (150 jours) après un test PCR positif au covid contre 6 (180 jours) jusqu’à présent. Concrètement, pour avoir un CST valide, il faudra avoir fait sa dose booster le 1er mars si l’on a reçu sa deuxième dose avant le 1er octobre. De même à cette date, le certificat de rétablissement ne sera plus valide si l’on a été infecté avant le 1er octobre.

Le testing, dont la durée de validité n’est pas modifiée, reste bel et bien une possibilité offerte aux non-vaccinés d’obtenir un CST valide. A noter aussi que ces changements pour l’obtention du pass sanitaire concernent uniquement les plus de 18 ans, les seuls à être éligibles à la dose de rappel.

Par ailleurs, depuis le premier février, le certificat numérique européen a été modifié. Il a désormais une durée de validité, dans toute l’Union : 270 jours après l’injection de la deuxième dose (ou de l’unique pour le Johnson), au terme desquels, pour le garder, il faudra un booster. Le certificat vaut aussi pour les guéris, 180 jours après le premier test positif au coronavirus, et pour les testés, 72 heures après un PCR négatif, 24 avec un antigénique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par curto calogero, lundi 7 février 2022, 16:42

    Bientôt ouverture de restaurants uniquement pour non vacciner, chacun a sa place.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 8 février 2022, 9:15

    Et ensuite, ouverture de "restaurants" réservés aux <Rantanplan> en vadrouille (de préférence non vaccinés). "Nonos" et croquettes à volonté ! Mais comme vous n'êtes pas intéressé <calogero>... Dommage pour vous.

  • Posté par curto calogero, lundi 7 février 2022, 16:40

    Le CST, pour aller aux resto, ils y a des gens qui vont jamais au resto, ou bien seulement pour leurs anniversaires, les politiques pensent que tout les citoyens vont aux resto, ils vivent sur une autre planète, ils y a des citoyens qui ont fait le covid et ne chargent même pas leurs CST, pourquoi faire, j'en est pas besoin.

  • Posté par curto calogero, lundi 7 février 2022, 16:35

    C'est quoi tout ses trucs , ils sont bien malin, ils connaissent fort bien le virus, pourtant ils disent souvent qu'ils y a beaucoup d'inconnue, ILs savent dire aux jours prés bon pas bon, des vraie métronome, moi je comprend plus rien , c'est trop compliqué pour moi, ont verra bien a l'usage s'ils ne changent pas encore d'avis.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 8 février 2022, 9:23

    Ben oui, <Rantanplan>, un jour c'est balade avec tonton <Averell>, le lendemain c'est repos et <coucouche panier>. La dure réalité des "braves toutous" de la smala...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko