Accueil Sports Football Football à l'étranger

Les 5 enseignements à retirer de la Coupe d’Afrique des Nations 2021

Après avoir tenu en haleine le continent africain pendant un mois, la CAN 2021 s’est terminée par le duel des Reds, le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mo Salah. Au-delà de ce scénario, voilà ce qu’il faut retenir de la 33e édition de la CAN.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

1. Le Sénégal comble un trou au palmarès

Avec sa 16e participation à la CAN, le Sénégal se situe au 11e rang des nations comptant le plus de participations à la compétition (l’Egypte détient le record avec 25 participations et 7 victoires finales). Point commun entre tous les pays qui le précédaient : ils ont tous décroché au minimum un sacre continental, tout comme d’autres sélections sont parvenue à monter sur la plus haute marche du podium avec moins de participations ! Les Lions de la Teranga pouvaient même se sentir maudits dans cette compétition où leurs meilleurs classements ont été une 2e place (2019 et 2002) et une 4e place (1965 et 2006). . Avec ce titre, le Sénégal devient le 14e pays à remporter la CAN.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Blomme Dimitri, lundi 7 février 2022, 15:50

    Dommage en effet, le peu d'intérêt médiatique pour cette compétition, dont la plupart des joueurs jouent en Europe.

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs