Accueil Société

Sous le soleil, mieux vaut garder la tête froide

Nous savons aussi que, si la pandémie ne connaît pas de frontières, une multitude de facteurs interviennent dans les conséquences qu’elle peut avoir ici ou là. Ce qui est vrai à Londres ne l’est pas nécessairement à Bruxelles. Et vice versa.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Si la météo reste optimiste, le soleil pointera le bout du nez vendredi à l’heure où se tiendra le Comité de concertation et il y a fort à parier qu’un avant-goût de printemps ne facilitera pas la vie de ceux qui entendent maintenir les mesures sanitaires.

Les chiffres épidémiologiques en amélioration plaideraient eux aussi pour un geste d’ouverture. Une interprétation « sélective » des critères tels que les intègre le baromètre corona permettrait de passer du code rouge au code orange et d’aller vers la levée de certaines restrictions. C’est en tout cas une lecture qui fait son bonhomme de chemin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs