Accueil Économie Entreprises

Un bénéfice record pour BNP Paribas

Au terme de l’exercice 2021, le groupe bancaire français a dégagé un bénéfice net de 9,5 milliards d’euros. Les activités de banque de détail en Belgique y ont contribué à hauteur d’un peu moins de 1 milliard (avant impôts).

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Le groupe BNP Paribas Fortis se porte à merveille. Au terme de l’exercice 2021, la première banque française – qui est aussi, selon le total de ses actifs, la première de la zone euro – a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 9,5 milliards d’euros, en nette hausse par rapport à 2020, l’année de la pandémie, mais également par rapport à 2019. Surtout : le groupe français n’avait jamais enregistré un tel bénéfice.

BNP Paribas est présent dans notre pays, essentiellement via BNP Paribas Fortis. La première banque belge présentera ses résultats 2021 le 11 mars prochain. Le groupe a néanmoins dévoilé ce mardi les performances de ses activités de banque de détail en Belgique, qui représentent une bonne part du périmètre de BNP Paribas Fortis (mais pas la totalité, puisque la filiale belge consolide également d’autres activités dans notre pays, mais aussi au Luxembourg, en Pologne et en Turquie).

En 2021, l’activité de banque de détail est en hausse dans notre pays, aussi bien au niveau des crédits que des dépôts et de l’épargne hors bilan (les fonds de placement). Le produit net bancaire (la marge d’intermédiation et les commissions, autrement dit : les revenus) progresse, à 3,5 milliards d’euros, alors qu’il s’était érodé au cours des trois exercices précédents. Cette performance s’explique notamment par la hausse des commissions, qui permet de compenser la faiblesse de la marge d’intérêt.

Les mesures d’économies – un leitmotiv depuis des années dans le secteur bancaire – ont permis la poursuite de la réduction des coûts, tandis que le « coût du risque » (les provisions pour crédits défaillants) a baissé. De sorte que le bénéfice (avant impôt), qui avait baissé en 2018 et 2019, puis chuté en 2020, a rebondi à 989 millions, un niveau légèrement inférieur à celui de 2017, quand il avait dépassé de peu le milliard.

Une bonne nouvelle pour le Trésor belge

L’Etat belge est le premier actionnaire du groupe bancaire français, dont il détient 7,7 % du capital. BNP Paribas prévoit de verser un dividende de 3,67 euros par action. Avec plus de 96 millions d’actions, l’Etat belge peut ainsi compter sur une rentrée d’environ 350 millions d’euros.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 9 février 2022, 15:08

    Mais, malgrès la montagne de bénéfices, ils ferment des agences et des distributeurs de billets.

  • Posté par dams jean-marie, mardi 8 février 2022, 18:53

    Ils se marrent à la direction de cette banque que nous avons du aider .... 2008!!! Et tous les sous sous partent à la maison mère en France , merci à nos illustres gestionnaires politicards voleurs !

  • Posté par Vdrme Marc, mardi 8 février 2022, 18:52

    Et pour nous petits épargnants rien comme intérêt et ils sont fière de nous annoncer leur profits

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière