Accueil Monde France

Procès des attentats de Paris: Salah Abdeslam affirme n’avoir tué et blessé personne

Cinq mois après l’ouverture du procès des attentats de Paris, c’est au tour de Salah Abdeslam d’être interrogé par la Cour ce mercredi.

Temps de lecture: 2 min

« Je tenais à dire aujourd’hui que je n’ai tué et blessé personne. Même une égratignure », a déclaré mercredi Salah Abdeslam, lors de son audition dans le cadre du procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. « Depuis le début de cette affaire, on n’a cessé de me calomnier. “Calomniez, calomniez” conseillait Voltaire, il en restera toujours quelque chose. »

Dès le début de l’audition, le seul survivant du commando terroriste qui a fait 130 morts et 350 blessés à Paris et Saint-Denis, a exprimé le souhait de faire une déclaration spontanée. Il a notamment dénoncé la sévérité des peines dans les affaires de terrorisme. « À l’avenir quand un individu sera dans un métro avec une valise explosive, et qu’au dernier moment, il veut faire marche arrière, il saura qu’il n’aura pas le droit de faire ça, car il sera enfermé et humilié. »

L’accusé a confirmé son adhésion et son soutien au groupe terroriste État islamique. « Le monde occidental impose son idéologie au reste du monde. (…) Pour nous les musulmans, c’est une humiliation », a-t-il déclaré. « Je supporte l’État islamique, je suis avec eux, je suis pour eux, je les aime. »

Salah Abdeslam a par ailleurs précisé qu’il n’était jamais parti en Syrie même si cela lui avait « traversé l’esprit ». Son allégeance au groupe terroriste remonterait à début 2015, date à laquelle son frère était revenu de Syrie.

Alors que la mère, la sœur et l’ex-fiancée de l’accusé étaient attendues à la barre pour témoigner, le président de la cour d’assises Jean-Louis Périès a indiqué que les trois témoins ne viendraient pas. « Elles ont fait savoir qu’elles ne comptaient pas se déplacer », a-t-il déclaré en début d’audience.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mercredi 9 février 2022, 16:19

    "Alors que la mère, la sœur et l’ex-fiancée de l’accusé étaient attendues à la barre pour témoigner, le président de la cour d’assises Jean-Louis Périès a indiqué que les trois témoins ne viendraient pas. « Elles ont fait savoir qu’elles ne comptaient pas se déplacer », a-t-il déclaré en début d’audience." Encore une fois la "justice" n'exige rien de ce genre d'accusés puisqu'ils ont TOUS LES DROITS (venir ou pas, parler ou pas, répondre ou pas,....) mais....AUCUN DEVOIR, pourquoi ???

  • Posté par Lion Jean-Luc, mercredi 9 février 2022, 15:37

    "n'avoir tué NI blessé personne" :-)

  • Posté par Druide David, mercredi 9 février 2022, 15:34

    oooh pauvre Calimero..... Quelle famille de demeurés ces Abdeslam, deux frères terroristes, un frère voleur et des parents émargeants au CPAS bien confortablement logés dans une habitation sociale aux frais du contribuables belges, avec maison secondaire au Maroc....Pauvre Belgique!

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une