Accueil La Une Économie

La lutte contre le changement climatique attendra chez ExxonMobil et Chevron

ExxonMobil et Chevron restent les deux plus gros producteurs de brut au monde à résister aux pressions des défenseurs de l’environnement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les actionnaires d’ExxonMobil et de Chevron ont rejeté mercredi des propositions favorables à la lutte contre le changement climatique, un coup d’arrêt pour les militants écologistes dont la pression sur les deux majors pétrolières commençait à porter ses fruits.

Les conditions d’une victoire pourtant remplies

Quelque 38,2% seulement des actionnaires d’Exxon ont approuvé, lors de leur assemblée générale annuelle à Dallas (sud), une résolution demandant au géant texan d’évaluer l’impact financier des politiques publiques environnementales sur son activité à la suite de l’accord de Paris sur le climat conclu en 2015. Au sein de Chevron, 41% des actionnaires, réunis à San Ramon (Californie), ont soutenu la motion. Dans les deux cas, c’est un énorme progrès par rapport aux années précédentes où de telles propositions avaient été largement rejetées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs