Accueil Opinions

«On pourra se reposer le jour où on aura du 50/50»

Supprimer une catégorie réservée aux femmes, c’est aussi risquer de les invisibiliser. Mais fondamentalement, c’est tout le système qui doit changer pour dépasser cette contradiction.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Sarah Sepulchre (UCLouvain) enseigne et mène des recherches sur les cultures médiatiques et les questions de genre.

Supprimer les catégories genrées comme viennent de le faire les Brit Awards, cela fait avancer l’égalité des genres ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs